Bonjour! Jeudi le 3 novembre 2016

Bonjour.

Oui oui, je suis toujours là.

 

Oh je sais que je n’ai pas écris depuis longtemps mais disons que tant qu’à n’avoir rien à raconter j’aime mieux m’abstenir.

 

Peut-être le syndrome de la page blanche?

 

Tout va avec quelques 15 cours ( spinning-cap et parents enfants ) semaine disons que cela tient assez occupé

Pour l’instant j’aimerai écrire sur deux choses.

 

Premièrement, dimanche prochain le 6 sera présenté l’annuel et l’incontournable course d’Oka.

Les infos sont là → https://www.events.runningroom.com/site/?raceId=12672&contentId=32401&vrindex=0

 

Vous pourrez vous inscrire le matin même dimanche.

Il y a encore de la place dans les différentes épreuves

( 21,1k -10k -5k -1kilomètre )

J’y agirais encore cette année à titre d’animateur-annonceur-meneur de claque!

Déjà quelques 2,500 participants de confirmé.

Cette année sera très spécial pour moi car un être que j’aimais beaucoup nous a quitté récemment.

Il est parti revêtir son costume d’ange de façon inopiné.

Il était censé courir le 21,1k en compagnie de son papa.

 

Celui-ci courra …non pas seul mais… avec son ange.

ange-cherubin

 

Je serai là pour les encourager!

 

De même que vous tous qui serez là!

 

Alors, on se dit à dimanche à la ligne d’arrivée avec le sourire!!! 🙂

 

Yves

 

PS: Nouvellement résident du quartier Champfleury il me fera plaisir de taquiner le bitume avec vous tous!

  • 4 comments
  • 4 Comments

    • josee layette / novembre 4, 2016 at 12:44

      Je n’ai vais jamais revu l’entrevu TV A RDI. Le Souvenir qui me revient en tête est celui ou une nuit tu a changé de position continuellement, sans dire un mot sans un gémissement et au matin je te dit qu’il est l’heure de se levé et tu me répond.:  »Je n’ai pas été capable de dormir. J’ai trop mal au pied. J’ai eu l’impression que quelqu’un a passé un torche sous mes pieds toute la nuit. » l’infirmière en moi me dit laisse le tranquille. qu’il se repose encore, il n’a pas dormi. Mais je n’ai pas le temps de rien dire que tu es déjà assis dans ton lit. Une autre journée commençais.
      Le milieu du sport était nouveau pour moi. Je partais avec l’idée de faire de mon mieux et de me laisser guider par ton frère et Karl. Une fois le vélo débuté, J’ai eu l’impression que les 19 équipes en formaient qu’une. Tout le monde se parle peu importe la langue (même s’il ne parle ni français, ni anglais, ni espagnol) l’ambiance est a la fête par moment et a l’entraide.

      Karl nous quitte pour son retour au Québec,cela a fais un grand vide autour de moi car c’est lui qui organisait pour les protéines et autre.
      Quand les premiers terminent la compétition et que quelque jour après tu me parle que tes pieds te font souffrir. Je me pose des sérieuses questions a ton sujet.
      Le premier qui a terminé,a dormi durant 30 heures après.
      Le second a été en chaise roulante pour le reste de son voyage au Mexique tant il avait eu des ampoules aux pieds.
      Le troisième est parti visité le Mexique en Jeep avec son beau-frère.
      Dans ma tête, comment va tu être toi Yves Beauchamps quand tu va terminer la compétition.

      J’ai compris a ce moment là, la signification d’une de nos multiples discussion de la salle de réveil. Le sport est ta drogue. Quand j’ai compris cela, je devais tout faire pour que tu arrives a la fin de cette compétition ( même avoir des ampoules moi aussi). Pour que tu puisse avoir TA DOSE pour la quel tu t’entraînes si fort et si longtemps. Tu y es arrivé a la fin de cette compétition et en plus avec un œuf a la main.

      bonne journée Dimanche

      Répondre
      • Yves / novembre 7, 2016 at 8:13

        Josée. Merci!!! Je t’aime! Tu remus en moi des événements que je ne me rappelais plus! 🙂

        Répondre
      • Yves / novembre 7, 2016 at 8:36

        Eh oui.
        Comme tu me l’as dis cette semaine, Josée, 8 ans déjà que nous avons vécu cette belle grande aventure!
        Merci encore Josée! 🙂

        Répondre
    • Gilles Jodoin / novembre 8, 2016 at 1:44

      Bon matin Yves…j’espère que la journée de dimanche fut une réussite…que dis-je, sûrement car le soleil était au rendez-vous et le soleil en ta compagnie…c’est une formule gagnante…bonne journée

      Répondre

    Laisser un commentaire