12 en 12 et je suis heureux!

Salut!

Une journée de plus à courir et à valider que faire la distance de 1 marathon par jour tout en vaquant à ses occupations est faisable.

Pas évident mais réalisable…

Non sans préparations et de logistique il va sans dire.

Aujourd’hui était donc le 12ième jour et je vous raconte rapidement car encore une fois je suis fatigué

( voire naze…) 


DEbout très tôt ( Oh sommeil quand tu me manque…) J’ ai préparé mes trucs pour cette autre journée.

J’ arrive au Gym assez tard pour ne faire que 2,2k avant le cours de spinning.

J’ avais en tête de faire par la suite les 40 derniers kilomètres dans le meilleur des mondes.

Le cours de spinning se déroule comme toujours de façon intense et quelques 35 personnes viennent suer en ce dimanche matin. Chapeau les amis!  Vous êtes extra! 

Puis après quelques brins de jasette avec les gens je me re-dirige vers le plateau pour le plat de résistance soit le 40k.

Départ 10h 40.

11 heures ca va et ca avance.

11h 30 ca va encore.

Midi ca va plus.

Midi 15 ca va pas du tout.

Je m’ endors et je peine à avancer à 9,5k  heure. Je sais que je dois dormir.

Je me connais et vu que je m’ endormais sur le tapis je décide de prendre une  pause de 1 heure sachant très bien que je devrai rappliquer en soirée à l’ hôpital avec quelques kilomètres pour compléter.

Je vais donc  dans la salle des employés 1 heure ( j’ avais apporté une couverture pour me tenir au chaud ) et j’ ai écouté du Kitaro-Enya pour relaxer.

Je ne me souvient pas d’ avoir dormi mais ce moment de détente m’ afait grandement du bien.

À 13h 15  je réembarque surle tapis et « piano piano » j’ y vais jusqu’ à 31k à 15h15. Je stop et prépare pour ma soirée à l’ hôpital.

Il me reste donc 11,2 k pour compléter.

À l’ hôpital durant mon souper j’ y ai ajouté 7,7k puis sur la pause 3,5k pour ainsi totaliser 42,2.

ha oui dorénavent je ne calculerais plus les 42, 195 mais bien 42,2.

Avec la fatigue ca en devient une obsession et c’ est plus facile de faire abrégé.

Voilà heureux mais très fatigué je songe à demander à Adonis Stevenson ou Jean Pascal ou même GSP à venir m’ en  » sacrer une bonne  » avant le dodo pour qu’ enfin jepuisse avoir une nuit dite normale!

Je blague bien sûr mais j’ ai hâte que le sommeil revienne.

En espérant que cela arrive

DEmain le chiffre 13 quia pour moi une signification particulière ( 2013 ) j’ espère pouvoir revenir sur les chiffres car ce matin ( merci ) à Isabelle qui m’a renseigné que le chiffre 11 était le changement. J’ apprends toujours…

Sur ce bonne nuit, bon repos et bonne course et surtout à demain!

Yves 

PS: Je serai sur tapis de +- 13h 45 à 16h 30 puis de 18h15 à … 🙂


  • 0 comment
  • Laisser un commentaire